Accueil > Les actus du territoire > Match d’improvisation théâtrale « Lyon contre équipe de France » (Le (...)

Match d’improvisation théâtrale « Lyon contre équipe de France » (Le Pouzin)


Vendredi 18 mars 2016


Rendez-vous à Le Pouzin à 20h30 au gymnase de la Croze (initialement prévu au Gymnase annexe, complexe sportif Lili Moins) - Un match d’improvisation théâtrale exceptionnel et unique : L’équipe de Lyon affronte l’équipe de France !

Attention événement : après 17 ans d’absence, le match d’improvisation théâtrale fait son grand retour en Ardèche ! Sous l’œil impartial de l’arbitre et de ses assistants, deux équipes vont jouer à inventer des histoires, avec en guise de costumes des maillots de hockey ! Elles vont rivaliser d’audace et d’inventivité et le public désignera par son vote l’équipe qu’il préfère. Un spectacle total, interactif, jubilatoire qui fera se lever les enfants de 5 à 99 ans ! L’équipe de Lyon, l’une des plus talentueuses de l’hexagone, affrontera les champions du monde en titre, l’équipe de France, victorieuse du Québec lors de la dernière finale à l’Olympia (Paris)... À ne rater sous aucun prétexte !

Ce spectacle est organisé par la Communauté d’Agglomération Privas Centre Ardèche sous la responsabilité artistique de la Compagnie Janvier, en partenariat avec la commune de Le Pouzin.

- Durée : 2h environ - À partir de 5 ans
- Tarif normal : 8 € ; Tarif réduit pour les demandeurs d’emplois, les étudiants et les 12 à 18 ans : 5 € ; Tarif pour les moins de 12 ans : gratuit
- Infos, tél. : 06 73 63 06 88 - Courriel : celine.clair@privas-centre-ardeche.fr


Entretien avec Emmanuel Gaillard, Directeur artistique de la Compagnie Janvier

La Compagnie Janvier est responsable artistique de ce match d’impro.

- Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est le match d’impro ?
C’est un spectacle de théâtre qui emprunte ses codes et son format au match de hockey sur glace : deux équipes de comédiens jouent ensemble dans une aire de jeu nommée patinoire, ils improvisent sur des thèmes tirés au sort par un arbitre officiel (le seul à connaître les thèmes puisqu’il les écrit), et à la fin de chaque improvisation le public vote pour l’équipe qu’il a préférée. Le tout est agrémenté par un musicien/chauffeur de salle jouant en direct, et par une maîtresse de cérémonie qui commente les impros et est garante du bon déroulement des deux mi-temps. Bien entendu le principe n’est pas de gagner à tout prix mais de savoir jouer ensemble, en sachant se respecter et s’écouter. A ce titre le match d’impro est une formidable école du respect, de la tolérance ainsi que de l’audace et de l’inventivité. Il est aussi une formidable initiation et invitation au théâtre pour celles et ceux qui n’ont ni le réflexe, ni l’habitude de s’y rendre. De par sa forme festive, dynamique, conviviale, il s’adresse aux enfants de 5 ans comme aux grands-enfants de 99 ans…

- Qui sont les équipes qui vont participer à ce match ?
L’équipe de France, championne du monde en titre (victorieuse contre le Québec en 2015 lors de la finale à l’Olympia à Paris), affrontera la « Lily » de Lyon, une ligue qui a 24 ans d’expérience et qui fut la première créée sur Lyon en 1992, et dont de nombreuses joueuses et joueurs ont été sélectionnés en équipe nationale. Beaucoup de gens ne le savent pas, mais la France est championne du monde d’improvisation théâtrale ! Nous aurons donc droit à un véritable match de gala !
Et le fait que le match ait lieu au Pouzin est on ne peut plus pertinent et légitime. On connaît, entre autres, la culture sportive de haut niveau de cette ville, ce que l’on sait moins c’est que, cette année, des ateliers d’improvisation théâtrale ont été mis en place pour les collégiens ainsi que pour les enfants et adolescents du centre social. L’objectif est qu’à court terme, ils puissent participer au « trophée des collèges » de la fondation culture et diversité, trophée initié par Jamel Debbouze (qui a commencé par l’improvisation théâtrale lorsqu’il était adolescent) et dont la finale a lieu chaque année à Paris. J’ai l’intime conviction que l’improvisation théâtrale devrait être obligatoire dès le collège, avec le même nombre d’heures que les mathématiques, le français, l’histoire, le sport et la musique, et ce, jusqu’au baccalauréat. 7 ans d’improvisation théâtrale sur toute une génération d’élèves, j’aimerais bien voir les résultats dans une dizaine d’années, en terme de respect, d’écoute, de convivialité, de tolérance, d’audace et de confiance en soi, de développement de l’imaginaire et de faculté à savoir s’exprimer ! Ne seraient-ce pas les prémisses positives pour une contribution à un changement positif de société ?...

Crédit photos : J. Granger


interview d’Emmanuel Gaillard sur RCF Ardèche

« Le théâtre d’impro refait le match » - Écoutez ou réécoutez l’interview d’Emmanuel Gaillard sur RCF Ardèche.


Galerie photos

JPEG - 144.2 ko
JPEG - 159.4 ko
JPEG - 126.7 ko
JPEG - 134.6 ko



foyers volontaires Carte des services communautaires Cultur&vous ! Privas Centre Ardèche, le magâ€â„¢ de la Communauté dâ€â„¢Agglomération - numéro 6 - édition spéciale - mars 2017